1. Espace énergies
  2. Energie
  3. Electricité
  4. Mettre aux normes un tableau électrique

Mettre aux normes un tableau électrique

Véritable cerveau d’une installation électrique, le tableau électrique doit être organisé et entretenu de manière optimale pour assurer la sécurité de vos appareils, et la vôtre. En France, la norme NF C 15-100 indique très précisément les contraintes que doivent respecter les installations électriques basse tension. Elle spécifie à la fois les différentes étapes de conception, de réalisation, de vérification et d’entretien des systèmes électriques des particuliers. Alors, pourquoi et comment mettre aux normes un tableau électrique ?

Le tableau électrique, qu’est-ce que c’est ?

Le tableau électrique est le cœur de l’installation électrique de votre domicile. Il se présente sous la forme d’un boîtier fermé garni de rails métalliques où sont fixés des disjoncteurs. Il se trouve le plus souvent dans un endroit assez accessible, près de la porte d’entrée ou dans un couloir. Attention, le tableau électrique ne doit pas être confondu avec le compteur, qui indique quant à lui votre consommation d’électricité

Une vérification sommaire suffit parfois à se rendre compte qu’un tableau électrique n’est pas aux normes. Si vous constatez que des fils électriques pendent dans le vide ou ne semblent reliés à rien, si certains disjoncteurs ne reviennent pas correctement en place ou si le boitier est cassé, il y a de grandes chances que quelques travaux soient à prévoir. 

Pourquoi mettre aux normes un tableau électrique ?

Il y a deux raisons majeures qui peuvent vous pousser à mettre un tableau électrique d’habitation aux normes : la sécurité et la réduction des risques de pannes.

La sécurité

Parce que le tableau électrique gère l’ensemble de votre installation, il est soumis à une utilisation intensive. Afin d’éviter tout risque de court-circuit ou de départ de feu, il faut s’assurer que les différentes pièces qui le composent sont en bon état. Cela garantit votre sécurité, bien sûr, mais aussi celle des autres occupants de votre logement et même celle des professionnels qui interviennent sur le réseau électrique

La réduction des risques de pannes

Une installation électrique bien entretenue vous évite de nombreuses pannes. Quoi de plus désagréable qu’un fusible qui claque quand on attend de la visite ? En général, on conseille de faire vérifier son tableau électrique tous les 10 ans environ, ainsi qu’à chaque emménagement (surtout dans un logement ancien) ou si vous constatez des problèmes fréquents (coupures, disjoncteur qui saute, surtensions, etc.).

Qu’est-ce qu’un tableau électrique « aux normes » ?

Un tableau électrique aux normes, c’est un tableau électrique qui respecte les différentes règles édictées dans la norme NF C 15-100. Née en 1956, cette dernière a été mise à jour à de multiples reprises. La version actuelle date du 5 décembre 2002, mais a reçu plusieurs amendements, dont le plus récent date de 2016. Vous pouvez consulter son texte intégral sur le site du gouvernement français. Sinon, voici les éléments à retenir en ce qui concerne le tableau électrique.

Pour être considéré aux normes NF C 15-100, un tableau électrique doit être situé dans un espace dédié (nommé « gaine technique du logement » ou GTL) et doit disposer :

  • D’une réserve d’environ 20 % d’emplacements disponibles ;
  • D’un système de coupure d’urgence ;
  • De 8 disjoncteurs pour chaque différentiel ;
  • D’un disjoncteur différentiel de type A et d’un autre de type AC ;
  • D’un coupe-circuit pour chaque circuit ; 
  • D’un dispositif de protection pour les appareils de chauffage ;
  • De rails inclinables qui simplifient le câblage.

Je veux payer moins cher

Comment mettre aux normes un tableau électrique ?

Si votre tableau électrique ne respecte pas les différents critères de la norme NF C 15-100, quelques ajustements sont à prévoir. Selon vos compétences et l’étendue des travaux, vous pouvez choisir de faire la mise aux normes vous-même ou de confier le projet à un électricien professionnel.

Confier la mise aux normes du tableau électrique à un professionnel

Si vous n’avez jamais procédé à des travaux d’électricité seul, mieux vaut vous faire accompagner par un professionnel, surtout si l’installation est très ancienne ou n’a jamais été remise à niveau. En effet, il y a différents dispositifs de sécurité à appliquer et leur mise en place peut s’avérer assez compliquée pour un néophyte.

Installer soi-même un nouveau tableau électrique

Si vous êtes bon bricoleur et suffisamment sûr de vous, vous pouvez réaliser certains travaux d’électricité vous-même. Cela permet de faire quelques économies, mais nous vous recommandons d’opter pour du matériel de bonne qualité, qui assure votre sécurité. Travaillez toujours de manière sécurisée, en coupant le courant au niveau du compteur afin d’éviter tout risque d’électrocution.

Si vous avez un doute quant à votre capacité à effectuer les travaux vous-même, faites appel à un professionnel. Mal réalisés, ces travaux peuvent présenter un risque à long terme.

Qui peut vérifier qu’un tableau électrique est bien aux normes ?

Seul un agent agréé du Consuel (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité) est à même de vérifier que votre tableau électrique est aux normes NF C 15-100. Si c’est le cas, il peut vous délivrer un certificat de conformité électrique qui vous permet ensuite de demander le raccordement de votre installation au réseau public d’électricité. 

Vous devez solliciter le passage de l’agent Consuel sur le site du comité ou par téléphone. Vous pouvez également vous adresser à l’entreprise qui a effectué les travaux de mise aux normes de votre installation.

Après un emménagement ou des travaux, la mise aux normes de votre tableau électrique vous assure une véritable tranquillité d’esprit. Vous pouvez brancher tous les appareils nécessaires sans vous inquiéter d’éventuelles coupures.
 

Compteur d'électricité et de gaz 19/04/2021

Comment choisir la puissance pour votre compteur EDF ?

Au moment de souscrire un contrat d’électricité pour votre logement, il vous est demandé de choisir la puissance de votre compteur EDF. Cette décision a-t-elle vraiment de l’importance ? Oui ! Si, parmi les différentes puissances électriques accessibles, vous en sélectionnez une trop faible, vous risquez d’être embêté par des disjonctions intempestives de votre compteur, qui tomberont d’autant plus mal si elles se produisent en plein milieu d’une lessive ou lors du dénouement de votre film. Si vous signez pour une puissance de compteur trop haute par rapport à vos besoins, vous bénéficierez d’une alimentation électrique stable et constante, mais vous paierez un abonnement inutilement élevé et vous gaspillerez de l’énergie. Alors… comment bien choisir la puissance de votre compteur électrique ? Nous vous aiguillons.

Lire la suite
Compteur d'électricité et de gaz 19/04/2021

Pourquoi mon compteur électrique fait-il du bruit ?

Bips-bips incessants, claquements ou grésillements, rien de plus énervant qu’un compteur électrique qui fait du bruit. Si certains sons sont peu dérangeants, d’autres peuvent véritablement gâcher la vie des occupants du logement. Vous n’en pouvez plus des nuisances sonores liées à votre compteur électrique ? Cet article contient la solution à votre problème.

Lire la suite
Compteur d'électricité et de gaz 19/04/2021

Changement de compteur électrique : qui doit payer entre locataire et propriétaire ?

Parfois, un changement de compteur électrique est nécessaire dans un logement en location. Par exemple, lorsque le dispositif en place présente un dysfonctionnement ou est endommagé. Ou encore, si le locataire envisage de souscrire un abonnement avec heures creuses et que le compteur, ancien, ne permet pas cette option. La volonté de passer d’un compteur triphasé à un compteur monophasé, ou vice-versa, est une autre raison. Qui doit payer le changement de compteur électrique ? Quand il s’agit d’un changement pour un compteur Linky, est-ce le locataire ou le propriétaire qui règle l’opération ? Quelles sont les obligations du propriétaire quant au compteur électrique ?

Lire la suite
Compteur d'électricité et de gaz 19/04/2021

Comment choisir la puissance pour votre compteur EDF ?

Au moment de souscrire un contrat d’électricité pour votre logement, il vous est demandé de choisir la puissance de votre compteur EDF. Cette décision a-t-elle vraiment de l’importance ? Oui ! Si, parmi les différentes puissances électriques accessibles, vous en sélectionnez une trop faible, vous risquez d’être embêté par des disjonctions intempestives de votre compteur, qui tomberont d’autant plus mal si elles se produisent en plein milieu d’une lessive ou lors du dénouement de votre film. Si vous signez pour une puissance de compteur trop haute par rapport à vos besoins, vous bénéficierez d’une alimentation électrique stable et constante, mais vous paierez un abonnement inutilement élevé et vous gaspillerez de l’énergie. Alors… comment bien choisir la puissance de votre compteur électrique ? Nous vous aiguillons.

Lire la suite
Compteur d'électricité et de gaz 19/04/2021

Pourquoi mon compteur électrique fait-il du bruit ?

Bips-bips incessants, claquements ou grésillements, rien de plus énervant qu’un compteur électrique qui fait du bruit. Si certains sons sont peu dérangeants, d’autres peuvent véritablement gâcher la vie des occupants du logement. Vous n’en pouvez plus des nuisances sonores liées à votre compteur électrique ? Cet article contient la solution à votre problème.

Lire la suite
Compteur d'électricité et de gaz 19/04/2021

Changement de compteur électrique : qui doit payer entre locataire et propriétaire ?

Parfois, un changement de compteur électrique est nécessaire dans un logement en location. Par exemple, lorsque le dispositif en place présente un dysfonctionnement ou est endommagé. Ou encore, si le locataire envisage de souscrire un abonnement avec heures creuses et que le compteur, ancien, ne permet pas cette option. La volonté de passer d’un compteur triphasé à un compteur monophasé, ou vice-versa, est une autre raison. Qui doit payer le changement de compteur électrique ? Quand il s’agit d’un changement pour un compteur Linky, est-ce le locataire ou le propriétaire qui règle l’opération ? Quelles sont les obligations du propriétaire quant au compteur électrique ?

Lire la suite
Découvrir le blog Espace Energies