Image
Que faire quand le disjoncteur saute ?

Disjoncteur qui saute : quelles sont les causes et les solutions ?

Vos disjoncteurs et vos interrupteurs différentiels sont là pour votre protection, celle de vos appareils électriques et celle de votre appartement ou de votre maison. Quand ils sautent, c’est pour prévenir les risques d’électrocution et la surchauffe de votre machine à laver ou encore de votre four micro-ondes. Un disjoncteur qui saute de manière répétée, voire intempestive, risque cependant de vous faire disjoncter à votre tour… Surtout si l’électricité se coupe à des moments inopportuns ! Pour éviter de devoir vivre au rythme des coupures de courant, découvrez les solutions à mettre en œuvre face à un disjoncteur ou un interrupteur différentiel qui saute.

Un disjoncteur ou interrupteur différentiel qui saute à cause d’un équipement défectueux

Vous remarquez un disjoncteur ou un interrupteur différentiel qui saute, et aucune panne n’est identifiable au premier coup d’œil ? Il est possible que vous ayez affaire à un appareil qui semble fonctionner, mais présente un défaut non visible. Il pourrait par exemple s’agir d’un fer à repasser dont les composants présentent un défaut d’isolation, d’une ampoule dont les deux fils se touchent et créent un court-circuit, ou encore d’un chauffe-eau avec une infiltration d’humidité dans sa partie électronique. Parfois, ce sont aussi deux appareils utilisés conjointement qui font sauter les plombs. 

Que faire ?

Vous devez tenter d’identifier le ou les appareils incriminés. Cela peut être assez simple : vous avez un disjoncteur qui saute au moment précis où vous appuyez sur le bouton « ON » ou l’interrupteur d’un équipement particulier, et cela se produit chaque fois que vous utilisez cet appareil ? Celui-ci est certainement en cause. Il est nécessaire de le débrancher ou le déconnecter avant de le remplacer ou de le faire réparer.

Vous ne parvenez pas à identifier l’équipement défectueux ? Le problème est alors probablement un peu plus complexe. Il est préférable de contacter un électricien, qui testera vos appareils un à un, afin de trouver celui ou ceux qui provoquent une anomalie et entraînent une coupure de courant.
Un disjoncteur différentiel qui saute à cause d’une défaillance de l’installation électrique
Si aucun appareil défectueux ne semble être à l’origine de votre disjoncteur qui saute, ou si les plombs continuent de sauter alors que vous avez écarté un équipement défaillant, il y a des chances que vos circuits électriques soient en cause.

En effet, un disjoncteur différentiel qui saute, voire le disjoncteur principal qui saute, cela peut aussi s’expliquer par une défaillance située directement sur l’installation électrique de votre logement. De l’eau peut pénétrer dans une gaine électrique, un fil dénudé peut entraîner un défaut à la terre, des câbles peuvent être rongés par des animaux, etc. 

Il est également possible qu’un appareil électroménager défectueux endommage la prise électrique sur laquelle il est branché. Cette prise fait ensuite sauter les plombs, même avec un appareil flambant neuf connecté dessus.

Que faire ?

Dans ce cas, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui passera au crible votre installation électrique à l’aide d’un matériel adéquat pour trouver le défaut et le corriger. Attention, n’intervenez jamais sur vos circuits électriques vous-même sans prendre toutes les précautions requises (notamment : ne procédez à aucune manipulation sans couper le courant avant).

Vous ne parvenez pas du tout à réarmer votre disjoncteur principal ou le disjoncteur différentiel qui saute ? Autrement dit, chaque fois que vous remontez le bouton du disjoncteur, celui-ci se rabaisse immédiatement ? Il vaut mieux appeler un électricien en urgence. En attendant son arrivée, débranchez vos appareils par précaution, afin d’éviter d’éventuelles surchauffes de vos équipements.

Image
Que faire si mon disjoncteur saute ?

Un disjoncteur qui saute car la puissance du compteur est sous-dimensionnée

Vous avez un disjoncteur qui saute de façon répétée, chaque fois que vous utilisez votre machine à laver en même temps que vos plaques de cuisson, ou que votre chauffe-eau vient de se mettre en route ? Ou alors tout allait bien avant que vous n’ajoutiez à votre panel électroménager un sèche-linge, un lave-vaisselle et un congélateur coffre ? Il y a de grandes chances que votre compteur électrique n’arrive pas ou n’arrive plus à suivre, car sa puissance n’est pas assez élevée…

Que faire ?

Il est important que la puissance de votre compteur électrique soit adaptée à vos besoins en énergie. Ces derniers augmentent avec la superficie de votre logement, la quantité d’appareils énergivores que vous détenez et le nombre de personnes qui vivent au sein de votre foyer.

Si la puissance de votre compteur est trop basse, il vous suffit de vous adresser à votre fournisseur d’énergie, qui mettra à jour votre abonnement. Vous ne savez pas trop si le souci vient vraiment de votre compteur ? Prenez le temps de contacter votre fournisseur d’électricité qui fera un bilan avec vous.

Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute concernant votre installation électrique, n’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel. Cela vous permettra (pardonnez-nous l’expression) de péter les plombs en cas de disjoncteur ou d’interrupteur différentiel qui saute !