Image
Famille à table

Pourquoi et comment faire le dégazage d'une cuve de fioul ?

Obligatoire en cas de maintenance et de démantèlement d'un réservoir, le dégazage d'une cuve de fioul permet d'éliminer les gaz d'hydrocarbures de manière sécurisée et de limiter les risques d'incendie. Cette opération réalisée par un professionnel peut se dérouler de différentes manières. Quand faut-il dégazer un réservoir ? Dans quels cas est-ce obligatoire ? Qui peut s'en charger et quel budget prévoir ? Notre article répond à toutes les questions que vous vous posez à ce propos.

À quoi sert le dégazage d'une cuve de fioul ?

Lorsqu'il est stocké dans une cuve, le fioul provoque l'accumulation de résidus gazeux, qui peuvent s'avérer dangereux à terme. Issus directement d'hydrocarbures, ces gaz sont toxiques, inflammables et peuvent même être responsables d'explosions, bien que ces cas soient plutôt rares.

Le dégazage d'une cuve de fioul permet de supprimer ces gaz de manière efficace et sécurisée. Comme il s'agit d'une opération relativement délicate, il est obligatoire de la confier à un professionnel, qui connaît la marche à suivre et pourra également se charger de la suite de la procédure – qu'il s'agisse d'une rénovation, d'un abandon provisoire ou définitif, ou tout simplement d'un retrait de la cuve.

Que dit la loi ?

L'article 28 de l'arrêté du 1er juillet 2004 fixant les règles techniques et de sécurité applicables au stockage de produits pétroliers pose un cadre législatif à l'opération de dégazage. Il indique que des « dispositions conduisant à éviter tout risque de formation de vapeurs » doivent intervenir au moment de l'abandon, définitif ou provisoire, d'un réservoir. Techniquement, ces dispositions sont au nombre de trois :

  • Vidange, dégazage et nettoyage (c'est le cas qui nous intéresse) ;
  • Comblement du réservoir ;
  • Retrait du réservoir.

Quand faut-il faire le dégazage d'une cuve de fioul ?

Il n'est pas utile de faire un dégazage régulier d'une cuve de fioul. C'est une opération qui s'effectue le plus souvent avant une autre intervention, et notamment avant un retrait de la cuve ou un changement de fonction.

En général, un dégazage est nécessaire :

  • Pendant les opérations de maintenance de la cuve, si un remplissage pose problème ou qu'une fuite est constatée ;
  • Pour rénover le réservoir, en particulier ses parois internes ;
  • Pour convertir le réservoir en une citerne à eau ;
  • Pour démanteler la cuve avant de s'en débarrasser, notamment en cas de changement de mode de chauffage.

Comme il faut un réservoir vide pour pouvoir procéder au dégazage, cette opération a le plus souvent lieu à la fin de l'hiver ou pendant l'été, lorsque le système de chauffage est éteint. Elle peut aussi intervenir à l'automne, avant la remise en route de la cuve, si une fuite est suspectée au moment du remplissage.

Quelles sont les différentes méthodes pour dégazer une cuve de fioul ?

Il existe plusieurs manières de dégazer une cuve de fioul :

Le dégazage par ventilation

Pour procéder à un dégazage par ventilation, le professionnel injecte de l'air sous pression dans la cuve afin de chasser les gaz toxiques. Ceux-ci sont généralement stockés dans une citerne avant d'être conduits dans un centre de retraitement des déchets d'hydrocarbures. Leur dispersion dans l'atmosphère n'est pas recommandée, notamment pour des raisons écologiques.

Le dégazage par ventilation n'est pas la méthode la plus efficace, car elle ne permet pas d'éliminer totalement les gaz en suspension.

Le dégazage par aspiration

Pour un dégazage par aspiration, le professionnel procède de manière inverse, et aspire l'air présent dans la cuve afin d'absorber les gaz toxiques. Cette méthode n'est malheureusement pas plus efficace que la précédente.

Le dégazage par lavage

Bien plus efficace, le dégazage par lavage est la méthode privilégiée par Butagaz. Il consiste à nettoyer l'intérieur de la cuve avec de l'eau projetée à haute pression. Les gaz et les déchets ainsi chassés sont aspirés et stockés dans un autre réservoir, qui permet de les transporter jusqu'au centre de retraitement où ils sont ensuite pris en charge.

Complété par un grattage et un raclage soigneux des parois, le lavage est la seule manière de neutraliser une cuve à fioul.

Qui peut se charger du dégazage d'une cuve de fioul ?

Seuls des professionnels sont habilités à se charger du dégazage d'une cuve de fioul. Il s'agit d'une opération relativement dangereuse qui peut causer une explosion si jamais une étincelle enflamme les gaz d'hydrocarbures. Pour cette raison, vous ne devez en aucun cas essayer de nettoyer ou vider votre cuve, même ancienne ou inutilisée depuis de nombreuses années, vous-même. Vous pouvez vous adresser à des entreprises spécialisées ou demander conseil à votre fournisseur de fioul. Certifiés RGE (Reconnus Garant de l'Environnement), les experts Butagaz peuvent également s'en charger.

Les professionnels possèdent une citerne de retraitement qui permet de récupérer les gaz et les boues d'hydrocarbures, afin que ces derniers soient transportés jusqu'à un centre de retraitement. Vous avez ainsi l'assurance qu'ils seront éliminés de manière écologique, sans risque pour l'environnement ni pour les personnes qui les manipulent.

Combien coûte un dégazage ?

Les prix généralement constatés pour un dégazage de cuve de fioul varient de 500 € à plus de 1 000 €, selon l'entreprise choisie et la période de l'année. D'autres critères peuvent peser sur la facture :

  • Une cuve de très grande capacité ;
  • Une cuve difficilement accessible ou loin des voies de passage ;
  • Des parois très abimées qui compliquent la tâche ;
  • Des travaux supplémentaires, comme l'enlèvement ou le recyclage de différents composants.

Demandez toujours des devis à plusieurs professionnels avant de faire votre choix pour être sûr de bénéficier de tarifs raisonnables et éviter de faire « exploser » la facture !

Haut de page