Image
Butagaz s'engage pour la planète avec des énergies renouvelables

Qu'est-ce que le biopropane et quelle est son utilité ?

Vous connaissez certainement le propane, surtout si vous avez une citerne remplie de gaz dans votre jardin ou si vous utilisez un barbecue ou un parasol chauffant fonctionnant avec une bouteille de propane. Mais connaissez-vous le biopropane ? Nouveau venu sur la scène des carburants, ce gaz possède nombre d’avantages sur le plan environnemental. Nous vous proposons de le découvrir plus en détail et d’explorer ses usages.

Le biopropane, qu’est-ce que c’est exactement ?

Chimiquement parlant, le propane classique et le biopropane sont des entités complètement identiques. Ces deux carburants sont des gaz liquéfiés. Ils possèdent la même molécule chimique composée de trois atomes de carbone et de huit atomes d’hydrogène (C3H8). Cette formulation identique donne à ces deux gaz des propriétés physicochimiques équivalentes (température d’ébullition ou de liquéfaction, comportement sous pression…) et des performances identiques.

Ils présentent cependant une différence de taille : leur origine. Le propane apparait comme un sous-produit du raffinage du pétrole ou de l’extraction du gaz naturel. Le biopropane en revanche est fabriqué à partir de biocarburant. Il entre dans la catégorie des gaz verts, aux propriétés plus douces pour l’environnement que les hydrocarbures traditionnels. Nous allons vous expliquer tout cela dans le reste de l’article.

Vous avez peut-être déjà entendu parler du biométhane ? Pour information, ce gaz vert, lui aussi d’origine naturelle, diffère complètement du biopropane par sa nature et sa fabrication. Ces deux combustibles ont des propriétés et des usages différents.

Le procédé de fabrication du biopropane

Comme nous le précisions précédemment, le biopropane est un gaz vert. Cela ne signifie pas qu’un colorant couleur nature est ajouté à sa formulation pour le repérer en cas de fuite. Cela reflète plutôt son origine et son impact sur l’environnement. Sa fabrication fait en partie appel à des déchets, mais pas n’importe lesquels. Il nait principalement de la réutilisation d’huiles organiques. Une autre appellation pour ce gaz est propane HVO, ce qui pose un peu plus son origine. En effet, HVO signifie huile végétale hydrotraitée.

Ces produits entrent dans une catégorie appelée biomasse.

Plus concrètement, ce sont des huiles de cuisson, des huiles végétales, des graisses animales qui proviennent principalement du secteur industriel. Usagées, elles deviennent des déchets qui jusqu’à récemment n’avaient aucune finalité. Les recherches sur la production de biocarburant ont changé la donne. Et il y a quelques années, la production de biodiesel formulé à partir d’huiles de cuisson additionnées d’huiles végétales (colza, tournesol, soja, palme…) démarrait. Le biopropane se trouve être un produit annexe de cette fabrication.

Les huiles végétales recyclées subissent un traitement à base d’eau en présence notamment d’hydrogène. Ce procédé est destiné à séparer les composés à base de soufre présents dans le mélange d’huile tout en produisant du biodiesel. Le biopropane s’échappe sous forme de gaz pendant ce processus. Au lieu de le laisser s’en aller dans l’atmosphère, il est récupéré pour être réutilisé dans les foyers.

Les avantages du biopropane par rapport au propane classique

Comme vous pouvez le deviner, le biopropane présente plusieurs avantages d’où son développement et son utilisation. Il se présente comme une énergie encore plus intéressante que le propane classique. Ce dernier provient des champs de gaz naturel ou de gisements de pétrole. Ces deux types d’hydrocarbures font partie des énergies fossiles et ne sont pas renouvelables. Le biopropane au contraire provient d’huiles végétales et d’huiles de cuisson. Celles-ci font partie des produits renouvelables puisqu’elles proviennent de la culture de plantes oléagineuses. Ce gaz d’origine végétale a grâce à son origine une empreinte carbone moins élevée que celle du propane issu des hydrocarbures.

Vous souhaitez découvrir un autre avantage du biopropane par rapport au propane classique ? Regardons son impact sur l’atmosphère. Le propane classique a déjà un impact moindre puisqu’il produit moins de gaz à effet de serre et ne relâche quasiment aucunes particules fines par rapport au fioul ou au charbon. Il est considéré comme un des carburants d’origine fossile les moins polluants. Le biopropane fait donc encore mieux. Ce gaz vert produit beaucoup moins de CO2 que les autres énergies fossiles. Ces émissions peuvent représenter jusqu’à 82% de dioxyde de carbone en moins envoyés dans l’air.

Les usages du biopropane

Mais à quoi peut donc bien servir le biopropane ? Il s’adapte à tous les usages du propane classique et présente les mêmes performances que ce combustible. Il peut faire fonctionner une chaudière à gaz et vous garder au chaud tout l’hiver. Il peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire. Et lorsque vous cuisinez avec une gazinière, les belles flammes bleues qui sortent du brûleur peuvent également provenir de la combustion du biopropane. Comme pour le propane conventionnel, vous pouvez choisir d’avoir recours à ces trois usages à la fois ou vous préférez utiliser ce carburant uniquement pour le chauffage ou la cuisine ou l’eau chaude.

Dans tous les cas de figure, une règle s’impose. Le biopropane, à l’instar de son cousin classique, doit rester stocker à l’extérieur de votre logement. Une citerne installée dans le jardin sert de réservoir.

Côté équipement, le propane vert est compatible avec tous les appareils fonctionnant au propane classique. Il n’est pas nécessaire d’en acheter de nouveaux.

Vous souhaitez ajouter davantage de vert dans votre consommation d’énergie ? Songez au biopropane. Il vous fournit une source d’énergie fiable et issue de ressources renouvelables. Il aide ainsi à faire un geste pour la sauvegarde de l’environnement.