Image
Choisissez bien votre four pour moins consommer d'électricité

Consommation d’un four électrique : nos astuces pour la calculer

Le four fait partie des appareils les plus énergivores. Gourmand en électricité, il peut avoir un impact important sur votre facture en fin d’année. Comment calculer la consommation d’un four électrique ? Faut-il uniquement se baser sur sa puissance ? Découvrez également nos astuces pour réduire la consommation électrique de cet appareil, sans pour autant vous priver de gâteaux ni de plats gratinés.

Calculer la consommation électrique d’un four d’après sa puissance

Une formule simple pour calculer la consommation électrique d’un appareil consiste à se baser sur sa puissance. Exprimée en Watts, la puissance du four doit être divisée par 1000 pour obtenir une mesure en kWh, qui sera multipliée par le nombre d’heures d’utilisation. Par exemple, la consommation électrique d’un four de 3500 Watts est de 3,5 kWh, contre 2 kWh pour celle d’un four d’une puissance de 2000 Watts. 
Il serait donc logique de penser que le second consomme moins que le premier. La réalité est un peu plus complexe. 

La consommation électrique d’un four dépend également d’autres facteurs : 

  • les modes de cuisson utilisés
  • la constitution du four : un four avec des parois plus épaisses consomme moins d’énergie pour fonctionner.
Image
Combien vous coûte l'utilisation de votre four ?

Quelle est la consommation moyenne d’un four ?

La consommation électrique d’un four en kWh, c’est-à-dire l’énergie consommée lorsqu’il fonctionne durant une heure, est comprise entre 0,7 et 1. Sachant que le coût de l’électricité en France est d’environ 0,15 euro, le prix d’une heure d’utilisation se trouve dans une fourchette entre 10 et 15 centimes.

Prenons un exemple concret sur la base d’une utilisation de 4 heures par semaine et d’un four qui consomme 1 kWh : 

  • 0,60 euro par semaine
  • 2,40 euros par mois
  • 28,80 euros par an

Prenons maintenant le cas d’une utilisation intensive du four, à raison de 2 heures par jour : 

  • 2,10 euros par semaine
  • 8,40 euros par mois
  • 100,80 euros par an

La consommation électrique d’un four peut donc peser sur votre facture d’énergie si vous l’utilisez de manière intensive.

Comment réduire la consommation électrique d’un four ?

Pâtissier en herbe ou amateur de viande cuite à basse température, rassurez-vous : il existe des astuces simples pour réduire la consommation d’un four électrique.

Investir dans un four à basse consommation

Si vous utilisez votre four de manière très régulière, il devient intéressant d’investir dans un appareil qui consomme peu. Entre 0,7 et 1 kWh, cela représente une économie de 30 %. Cet investissement sera rapidement rentabilisé au fil des années. Avec l’exemple précédent d’une utilisation de 2 heures par jour, le coût total annuel peut varier de 70 à 100 euros. 

Profiter des heures creuses pour cuisiner

L’électricité est moins chère durant les heures creuses. Notre conseil n’est bien sûr pas de vous inciter à cuisiner en pleine nuit, mais bien à programmer votre four pour profiter des heures creuses. Il existe des fours programmables très astucieux, qui peuvent même être pilotés à distance. 

Utiliser un système de nettoyage performant

Un four bien entretenu consomme moins d’énergie. Lors de votre achat, vérifiez que le four est équipé d’un système de nettoyage automatique par pyrolyse ou catalyse.

Vous avez toutes les clés en main pour choisir un four qui consomme peu d’énergie. À vous les bons petits plats ! Et si vous congelez vos préparations, vous aimerez certainement en savoir plus sur la consommation électrique de votre congélateur, autre allié gourmand de votre cuisine.