Image
Moment convivial dans la cuisine

Passer du fioul au gaz : quels sont les avantages et comment faire ?

Vous envisagez de passer du fioul au gaz ? Même si votre système de chauffage au fioul vous a rendu de bons et loyaux services, le remplacer par une installation au gaz est une très bonne idée. Avec le gaz, finies les odeurs désobligeantes, fini le combustible peu respectueux de l’environnement, finie la chaudière aux dimensions XXL… Quels sont les avantages du chauffage au gaz par rapport au fioul ? Combien ça coûte ? Est-il possible de transformer une chaudière au fuel en chaudière au gaz, par exemple, en prenant soin de changer le brûleur fioul et de le remplacer par un brûleur gaz ? Nous passons ces points en revue.

Passer du fioul au gaz, avantage n°1 : des euros en moins

Passer du fioul au gaz permet de mieux gérer son budget. En effet, le gaz propane, possède un pouvoir calorifique supérieur à celui du fioul. En d’autres termes, à quantité équivalente de combustible, le propane produit plus de chaleur que le fioul (jusqu’à 13 %). Le gaz est synonyme de consommation d’énergie réduite, et donc de factures plus légères.

Ensuite, les chaudières à gaz actuelles sont plus performantes que les chaudières au fioul anciennes. Une chaudière à gaz à condensation exploite l’énergie thermique des fumées et de la vapeur d’eau provenant de la combustion du gaz, alors que ces éléments sont simplement rejetés dans l’atmosphère par les chaudières au fioul classiques. En plus, vous pourrez coupler votre chaudière à gaz à une pompe à chaleur, pour une efficacité énergétique maximale. À la clé, encore des économies d’énergie, et des économies d’euros.

Enfin, même s’il a tendance à augmenter, le prix du propane évolue de façon bien plus modérée que celui du fioul, qui fluctue en même temps que le prix du pétrole.

Bonus : le propane en citerne peut être utilisé pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et la cuisson des aliments. Une énergie, trois usages, ce qui n’est pas le cas du fioul.

Passer du fioul au gaz, avantage n°2 : moins de pollution

Le fioul est une énergie de chauffage très polluante : sa combustion entraîne l’émission de grandes quantités de CO2, de particules… Si vous décidez de passer du fioul au gaz propane, vous utiliserez une énergie bien plus propre (20 % de CO2 et 50 % de particules en moins).

Attendez, il y a mieux : le biopropane. Issu d’huiles recyclées et d’huiles végétales, ce gaz est une énergie renouvelable (contrairement au propane, qui reste une énergie fossile, même si c’est l’énergie fossile la plus propre du marché). Son utilisation entraîne l’émission de 78 % de grammes de CO2 équivalent par kWh en moins que le propane standard et 82 % grammes de CO2 équivalent par kWh en moins que le fioul.

Et si le fournisseur d’énergie compense les émissions du biopropane au cours de son cycle de vie, en finançant des projets à visée écologique, il devient même possible de bénéficier d’une énergie à l’empreinte carbone neutre.

Une chose est sûre, si vous choisissez de passer du fioul au gaz, ce n’est pas seulement votre portefeuille qui vous sera reconnaissant. Notre bonne vieille planète aussi vous dira merci.

Transformer une chaudière au fuel en chaudière au gaz, c’est possible ?

En théorie oui !. En pratique, ce serait une opération assez complexe, qui s’avérerait certainement bien plus coûteuse que l’achat et l’installation d’une chaudière à gaz neuve.

En effet, il ne suffirait pas, dans votre vieille chaudière, de changer le brûleur fioul et de le remplacer par un brûleur gaz. Il faudrait également revoir certaines caractéristiques au sein de votre installation de chauffage, concernant notamment l’évacuation des produits de la combustion du gaz (fumées…). En sachant que les normes pour des équipements au gaz ne sont pas forcément les mêmes que pour des équipements au fioul.

Et ceci est sans compter le rendement énergétique de votre chaudière au fioul transformée, qui ne serait pas optimal. Encore une fois, les économies seraient réelles avec une chaudière à gaz dernière génération, à très haute performance énergétique.

Argument supplémentaire : en achetant une chaudière à gaz, vous pourrez gagner de la place, les chaudières au fioul étant parmi les appareils les plus volumineux du marché.

Passer du fioul au gaz, quel coût et quelles aides ?

Malgré les économies à l’usage et l’effet bénéfique sur la nature, passer du fioul au gaz en citerne implique un coût non négligeable. Il vous faudra compter :
la vidange, la neutralisation et le retrait de votre cuve de fioul, des opérations qui ne peuvent être effectuées que par un professionnel qualifié, au vu des risques de pollution de l’air, du sol et de la nappe phréatique ;
l’installation d’une citerne de gaz (enfouie ou aérienne) ;
l’installation d’une chaudière à gaz ; 
le raccordement de votre citerne à votre chaudière et le raccordement de votre chaudière à vos installations de chauffage.

Le tout s’élèvera à plusieurs milliers d’euros. Cependant, vous pourrez profiter de dispositifs d’aide pour financer une partie de votre projet :
MaPrimeRénov, destinée aux ménages modestes (et aux ménages à revenus intermédiaires à partir de 2021), jusqu’à 20 000 € de financement ;
les primes énergie et « Coup de pouce Chauffage » versées par les vendeurs d’énergie ;
l’écoprêt à taux zéro, jusqu’à 30 000 € remboursables sur 15 ans sans intérêts ;
etc.

Conquis par la perspective de passer du fioul au gaz en citerne ? N’hésitez pas à vous rapprocher de votre fournisseur d’énergie, qui pourra vous conseiller sur les meilleures solutions concernant le choix de votre chaudière et vos installations. Vous allégerez ainsi votre facture et votre empreinte carbone au quotidien !