Image
prairie d'herbe verte sous un ciel bleu

Qu’est-ce que le biopropane et quels sont ses avantages ?

Le biopropane est une énergie disponible depuis plusieurs années sur le marché français pour l’approvisionnement des habitations privées. Ce gaz vert, 100 % renouvelable, assure une consommation d’énergie responsable et plus respectueuse de notre belle planète. C’est une alternative intéressante au gaz propane pour chauffer votre maison, pour produire l’eau chaude qui alimente votre douche et vos robinets ou encore pour faire fonctionner votre four et vos plaques de cuisson, afin de vous permettre de cuisiner vos meilleures recettes. Comment se déroule la fabrication du biopropane ? Quels sont les avantages du biopropane et de quelles installations devez-vous disposer pour en profiter ? Y a-t-il une différence entre le biopropane et le gaz propane ?

Présentation et fabrication du biopropane

Le biopropane est un biogaz (ou gaz vert) qui peut servir à approvisionner votre maison en énergie. Il est question d’une énergie propre, qui vous permet de vous chauffer, de produire de l’eau chaude et de faire cuire vos aliments.

La biomasse comme matière première

Le biopropane est produit à partir de biomasse. La biomasse, de manière générale, est l’ensemble des matières organiques susceptibles d’être transformées en énergie. On parle de bois et d’autres matières végétales, de déchets agricoles comme du fumier ou du lisier, d’ordures ménagères de nature organique, etc. La biomasse peut servir à créer du gaz, mais également de l’électricité. 

Pour la fabrication du biopropane, ce sont des déchets industriels recyclés et/ou des huiles végétales qui entrent en jeu. Les déchets recyclés sont principalement des huiles de cuisson usagées et des résidus de graisses animales. Concernant les huiles végétales, il s’agit, par exemple, d’huile de colza, de soja ou de tournesol.

Un coproduit des biocarburants

En pratique, pour être transformées en biogaz, les huiles recyclées et les huiles végétales passent par un processus d’hydrotraitement. C’est pourquoi le biopropane est aussi appelé « propane HVO » (de l’anglais Hydrotreat Vegetable Oil, pour huile végétale hydrotraitée). Ce biogaz est, en fait, un coproduit du biodiesel, qui sort des raffineries de biocarburants.

Le biopropane peut faire l’objet de certifications, comme la certification ISCC PLUS, qui garantit la durabilité et la traçabilité sur toute la chaîne de production (depuis la collecte de la biomasse jusqu’à la transformation de cette biomasse en biogaz).

Quelle différence entre biopropane et gaz propane ?

Vous vous demandez peut-être quelle est la différence entre le biopropane et le gaz propane. S’il y a bien une distinction entre les deux énergies, celle-ci réside uniquement dans leur méthode de production. 

Alors que la fabrication du biopropane se fait à partir de biomasse, comme cela a été décrit plus haut dans cet article, le propane provient des champs de gaz naturel ou de l’industrie pétrolière. Plus précisément, il résulte de la purification du gaz naturel ou de la séparation des gaz issus de la distillation du pétrole brut (le propane, ainsi que d’autres gaz comme le butane, peuvent être piégés dans le pétrole brut).

Au niveau moléculaire, le biopropane et le propane sont identiques. Le propane vert possède donc exactement les mêmes propriétés que le gaz propane. Les deux énergies sont stockées sous forme liquide, dans des bouteilles ou des citernes, et peuvent être utilisées pour le chauffage domestique, la production d’eau chaude sanitaire et la cuisson.

Un impact environnemental réduit, le grand avantage du biopropane

Le grand avantage du biopropane, c’est qu’il est plus respectueux de la planète que la majorité des autres sources d’énergie. En effet, le gaz propane se présente déjà comme une énergie propre par rapport à d’autres énergies fossiles (fioul, charbon, etc.). Mais le biopropane est encore plus intéressant : il est aussi performant que le propane, avec une production et une utilisation ayant un impact beaucoup plus réduit sur l’environnement.

Une empreinte carbone faible

Produit grâce à des ressources entièrement renouvelables biosourcées (fabriqué à partir de matières biologiques), le biopropane possède une empreinte carbone très faible. D’après les chiffres inclus dans la Base Carbone de l’Ademe, le biopropane, sur son cycle de vie total, émet 78 % de grammes de CO2 équivalent par kWh en moins que le gaz propane et 82 % grammes de CO2 équivalent par kWh en moins que le fioul. 

Si les émissions de CO2 liées à la production, au transport, à la distribution et à l’utilisation de ce gaz vert sont compensées à 100 % (ce que font certains fournisseurs d’énergie par le financement de projets verts), on obtient même un bilan carbone neutre.

Le biopropane peut être utilisé sur des installations existantes

Autre avantage du biopropane : l’utilisation de cette énergie renouvelable ne nécessite pas d’infrastructures complexes. Votre maison est déjà équipée d’une citerne et d’une alimentation au propane ? Vous n’avez absolument aucun investissement à réaliser : les installations dédiées au propane sont adaptées au biopropane.

Pourquoi choisir le gaz en citerne ?

Le propane et le biopropane en citerne représentent une solution intéressante si vous cherchez à alimenter votre habitation en gaz, mais que vous êtes situé à la campagne ou dans un endroit non relié au réseau de gaz naturel.

Il existe deux types de citernes : la citerne enfouie, qui peut être placée sous terre, dans votre jardin, et la citerne apparente, que vous pouvez faire poser où vous le désirez sur votre terrain (en respectant toutefois certaines normes, notamment d’accès et de distances de sécurité). 

Les citernes de gaz contiennent en général entre une et trois tonnes de propane ou de biopropane. Elles sont à relier à une chaudière à gaz et éventuellement un chauffe-eau à gaz, qui permettent de faire tourner le système de chauffage et de produire l’eau chaude utilisée dans la maison. Elles sont aussi à raccorder aux appareils de cuisson (four, cuisinière), si ceux-ci fonctionnent au gaz.

Et si vous passiez du fioul au biopropane ?

Votre maison est chauffée au fioul ? Et si vous tiriez parti des avantages du biopropane en passant au gaz en citerne ? En opérant cette transition, vous direz adieu à une énergie fossile, non renouvelable, polluante et à l’odeur désagréable, pour profiter, à la place, d’un combustible propre et plus intéressant pour la planète.

Vous ferez, par ailleurs, des économies. Couplée à une chaudière à gaz haute performance, votre citerne de biopropane pourra vous faire économiser de précieux euros sur vos factures d’énergie. De manière générale, le biopropane est plus efficace que le fioul, car il possède un meilleur pouvoir calorifique. Il vous faudra donc consommer moins de gaz que de fioul pour obtenir le même niveau de chauffage.

Des aides pour financer votre nouvelle chaudière

Pour passer du fioul au biopropane, il est nécessaire d’installer une citerne et une chaudière à gaz. Sachez qu’il existe plusieurs dispositifs d’aide pour vous permettre de financer votre chaudière gaz à très haute performance énergétique (chaudière THPE). 

Avec l’écoprêt à taux zéro, vous bénéficiez de fonds pouvant aller jusqu’à 30 000 €, remboursable en 15 ans sans intérêts. L’aide « MaPrimeRénov » vous permet de toucher une prime pouvant aller jusqu’à 20 000 € si vous avez des ressources modestes (ce dispositif sera ouvert aux revenus intermédiaires dès 2021). Dans certains cas (logement de plus de deux ans), vous pouvez profiter d’une TVA à 5,5 % sur votre chaudière et la prestation de pose. 

Enfin, si vos travaux respectent certains critères et sont réalisés par un professionnel labellisé RGE (reconnu garant de l’environnement), vous pouvez recevoir une prime énergie de la part de votre fournisseur d’énergie, qui peut être bonifiée dans le cadre de la prime « Coup de pouce Chauffage ». Par exemple, Butagaz vous propose son programme Butaprimes, qui permet de couvrir une partie des dépenses liées à vos travaux de rénovation énergétique. 

Voilà, vous savez tout sur le biopropane, sa fabrication, ses avantages, la façon de le faire arriver jusqu’à vos installations de chauffage et vos plaques de cuisson ! Et si maintenant, vous vous intéressiez à l’électricité verte afin de mettre toute votre énergie au service de la planète ?