1. Espace énergies
  2. Logement
  3. Les éco-gestes
  4. Régler la température de l'eau chaude à 55 °C, pour une consommation responsable

Régler la température de l'eau chaude à 55 °C, pour une consommation responsable

Pour des raisons économiques, mais également pour des motifs de santé et de sécurité, il est recommandé de baisser la température d'eau chaude du chauffe-eau à 55 °C. Cela vous évitera une surconsommation énergétique, et vous permettra d'économiser jusqu'à 20 % sur votre consommation d'énergie annuelle.

Pourquoi la température de votre eau chaude doit-elle être réglée à 50-60 °C ?

En France, il existe une loi qui réglemente l’usage de l’eau chaude sanitaire. Cette obligation légale est liée à des raisons de santé et d'hygiène.

Les réglementations légales

Selon l’arrêté du 30 novembre 2005, la température de l’eau chaude sanitaire dans la salle de bain ne doit pas dépasser 50 °C. Dans les autres pièces, elle peut être amenée à 60 °C. Cette limite maximale peut être étendue jusqu’à 90 °C pour les cuisines ou buanderies des établissements recevant du public. Pour les installations disposant de stockages dont le volume total est supérieur ou égal à 400 litres, l’eau chaude doit être à une température permanente de 55 °C à la sortie des équipements, ou portée à une température suffisante au moins une fois par 24 heures. Pour les dispositifs moins importants, ce minima doit atteindre 50 °C.

Les raisons de santé et de sécurité

La réglementation relative à l’eau chaude sanitaire a été conçue pour éviter la prolifération de bactéries responsables de la légionellose au niveau des dispositifs d’accumulation d’eau chaude sanitaire. Selon le ministère de la Santé, la légionelle, une bactérie naturellement présente dans l’eau, se multiplie rapidement dans les eaux stagnantes entre 25 et 45 °C. Cela explique l’adoption d’une température minimale requise de 50 °C au niveau de votre réservoir d’eau chaude. En outre, cette plage de température maximale de 50 à 60 °C est préconisée pour prévenir les risques de brûlures. 

Les raisons économiques

D’une manière générale, plus la température requise pour l’eau chaude est élevée, plus la quantité d’énergie nécessaire pour y parvenir sera importante. Pour les chauffe-eau électriques qui utilisent une résistance, a priori gourmande en énergie, cette consommation sera d’autant plus conséquente. Il est donc essentiel de bien régler son chauffe-eau afin d’éviter de gaspiller inutilement de l’énergie en surchauffant l’eau. 

En outre, porter fréquemment votre chauffe-eau à une température supérieure à 60 °C peut écourter sa durée de vie. En effet, cela favorise la formation de tartre sur l’installation. À terme, vous serez amené à effectuer des dépenses prématurées pour le remplacement ou la réparation de votre installation d’eau chaude.

Comment régler la température de votre chauffe-eau ?

Pour régler la température de votre chauffe-eau , vous devrez réaliser quelques manipulations sur le thermostat. Dans tous les cas, consultez le manuel d’utilisation pour la programmation de votre matériel.

  • Pour un chauffe-eau électrique : généralement, le réglage de votre thermostat s’effectuera grâce à une molette localisée à la base du réservoir.
  • Pour un chauffe-eau thermodynamique équipé d'une pompe à chaleur aérothermique, la manipulation se fera via un écran numérique.