1. Espace énergies
  2. Logement
  3. Les éco-gestes
  4. Cuisiner avec du gaz vert : un geste pour réduire son impact carbone

Cuisiner avec du gaz vert : un geste pour réduire son impact carbone

Pour réduire son impact carbone en cuisine, il est désormais possible d’utiliser du gaz vert. Le biométhane, issu de ressources 100% renouvelables a ainsi les mêmes propriétés que le gaz naturel, et le biopropane dans une bouteille de gaz a un impact carbone réduit.

Quels sont les différents gaz verts et leurs différents usages ?

Il existe différents types de gaz verts, issus de ressources renouvelables et qui permettent de limiter leur impact carbone. Parmi eux :

  • Le biométhane : produit à partir de déchets organiques et végétaux (orge, betterave, maïs…), c’est un gaz vert qui a les mêmes propriétés que le gaz naturel et qui est ensuite injecté dans le réseau de gaz de ville pour une utilisation identique (chauffage, eau chaude, cuisson…)
  • Le biopropane / biobutane : ce sont des gaz verts biosourcés car issu d’huile végétale, avec les mêmes propriétés que le propane et le butane. Il n’est pas nécessaire de changer d’équipement pour profiter de biopropane dans sa citerne de gaz et le biobutane est disponible dans certaines bouteilles de gaz. 

Quels sont les avantages du gaz vert ?

Les gaz verts comportent de nombreux avantages, et ce, dès le processus de production. 
Ils sont d’abord issus de ressources renouvelables, ce qui en fait des gaz biosourcés. Ils ont un impact carbone réduit en émettant beaucoup moins de CO2 qu’autres énergies non renouvelables et ils n’émettent pratiquement aucuns polluants atmosphériques. 

Concernant le biométhane, il permet également de valoriser des déchets organiques et est 100% produit en France dans des méthaniseurs exploités par des agriculteurs. Une activité qui permet de diversifier les revenus d’agriculteurs français.