1. Espace énergies
  2. Energie
  3. Economies d'énergie
  4. Tout savoir sur la sobriété énergétique et ses conséquences sur le quotidien

Tout savoir sur la sobriété énergétique et ses conséquences sur le quotidien

La sobriété énergétique, c'est quoi exactement ? Comment se concrétise-t-elle dans le quotidien ? En quoi se différencie-t-elle de l'efficacité énergétique ? Butagaz répond à toutes vos questions sur le sujet.

Définition de la sobriété énergétique

La sobriété énergétique est une démarche collective et individuelle dont l'objectif est de réduire la consommation d’énergie par des changements de comportement, de mode de vie et d’organisation collective. La sobriété énergétique s'inscrit dans un projet global de transition énergétique au même titre que l'efficacité énergétique et que la création d'énergies renouvelables. Tous les secteurs (commerces, industries, services) sont concernés.

Bon à savoir : différence entre sobriété et efficacité énergétique

La sobriété énergétique se distingue de l’efficacité énergétique. Cette dernière concerne seulement la mise au point et l'utilisation de technologies qui permettent de réduire la consommation d'énergie à une échelle non-globale (véhicule hybride, équipement de chauffage haute performance énergétique).

Pourquoi la sobriété énergétique ?

Le gouvernement français a pris un engagement dans le cadre de la COP21, celui de réduire notre consommation énergétique de 50 % d’ici 2050. Dans cette optique, la sobriété énergétique est censée jouer un grand rôle. Ses bénéfices pour le futur sont essentiels :

  • Se préparer en cas d'absence temporaire ou permanente de fin de ressources.
  • Mettre fin à la dépendance aux énergies fossiles.
  • S’adapter à une future offre énergétique 100 % renouvelable.
  • Répartir de manière plus juste et équitable les ressources disponibles.
  • Faire de la sensibilisation écologique auprès des citoyens.
  • Protéger l'environnement et les générations futures.
  • Permettre de faire des économies au niveau individuel et collectif.

Sobriété énergétique : quelles conséquences concrètes ?

Concrètement, la sobriété énergétique se traduit de 4 manières dans la réalité : la sobriété dimensionnelle, la sobriété d'usage, la sobriété coopérative et la sobriété structurelle.

La sobriété dimensionnelle

La sobriété dimensionnelle propose de n'utiliser que des équipements dimensionnés aux besoins des personnes qui les utilisent. Par exemple, avoir un réfrigérateur d'une taille adaptée à vos besoins. La sobriété dimensionnelle concerne également la température au sein des bâtiments. Au lieu des 24°C habituels, il pourrait être possible de baisser les températures à 20°C.

La sobriété d'usage

La sobriété d’usage permet de surveiller la durée d’utilisation et d’exploitation des appareils qui consomment de l’énergie. L’extinction des équipements qui consomment de l'électricité, la limitation de l'éclairage intérieur des bâtiments pro sont des bons exemples de sobriété d'usage.

La sobriété coopérative

Avec la sobriété coopérative, les citoyens mutualisent leurs biens et leurs énergies pour diminuer leur consommation globale. Le covoiturage, l'utilisation des transports en commun, le prêt ou l'échange d'objets au niveau local s’inscrivent dans la sobriété coopérative.

La sobriété structurelle

La sobriété structurelle est un type de sobriété initié et favorisé par des collectivités territoriales et des administrations publiques. Le développement des transports en commun et des pistes cyclables, la limitation de la mobilité sont des incitations qui entrent dans le concept de sobriété structurelle.

A lire aussi

Voir le blog
Les éco-gestes 03/03/2022

Les éco-gestes pour consommer moins d'énergie : installer des rideaux épais et fermez les volets

Vous recherchez des solutions simples pour réduire votre facture énergétique ? Lorsqu'il fait froid, ou en cas de chaleur importante, il est essentiel de limiter les échanges thermiques avec l'extérieur en utilisant fermant les rideaux et/ou les volets. En outre, cette astuce permet de moins solliciter la climatisation et le chauffage.

Lire la suite
Les éco-gestes 28/03/2022

Cuisiner avec du gaz vert : un geste pour réduire son impact carbone

Pour réduire son impact carbone en cuisine, il est désormais possible d’utiliser du gaz vert. Le biométhane, issu de ressources 100% renouvelables a ainsi les mêmes propriétés que le gaz naturel, et le biopropane dans une bouteille de gaz a un impact carbone réduit.

Lire la suite
Les éco-gestes 03/03/2022

Je choisis un chauffage plus écologique et économique

Choisir un chauffage plus écologique et économique est l'un des éco-gestes permettant d'alléger les factures d'énergie tout en baissant son empreinte carbone. Pour être à la fois écologique et économe, le moyen de chauffage doit être performant et utiliser une ressource énergétique non-polluante. Découvrez quels équipements vous aideront à vous chauffer mieux tout en minimisant votre impact sur l'environnement.

Lire la suite
Voir le blog