Image
Visuel-1_couple-buche-bois

Qu'est-ce qu'une chaudière biomasse ?

Comment fonctionne l'énergie biomasse ? Ce que l'on appelle la biomasse est l'ensemble des déchets organiques, d'origine végétale ou animale, que l'on peut brûler pour se chauffer. Une chaudière biomasse fonctionne donc à partir de ces déchets, essentiellement du bois ou ses dérivés. Choisir une chaudière biomasse s'inscrit dans une démarche écoresponsable, mais vous permet aussi de faire baisser votre facture d'énergie.

Comment fonctionne une chaudière biomasse ?

Le fonctionnement d'une chaudière biomasse est identique à celui d'une chaudière classique au fioul ou au gaz, sauf que l'on utilise du bois ou des produits dérivés comme combustibles. Contrairement au poêle à bois qui ne chauffe qu'une seule pièce, la chaudière biomasse permet de chauffer l'ensemble de votre habitation via le circuit de chauffage central, mais également d'alimenter votre ballon d'eau chaude.

Selon les modèles, les chaudières biomasse disposent d'une alimentation automatique ou d'une alimentation manuelle. Dans le cas de l'alimentation automatique, la chaudière est équipée d'un silo dans lequel on peut stocker le combustible. Plus pratique, elle est aussi plus onéreuse et peut nécessiter une place importante selon la taille du silo. Si vous disposez d'un espace restreint, vous pouvez aussi opter pour une chaudière avec une alimentation manuelle. Dans ce cas, c'est à l'utilisateur de charger lui-même la chaudière régulièrement, une à deux fois par jour environ en période de chauffe, pour qu'elle puisse fonctionner. Selon les modèles, la puissance d'une chaudière biomasse peut varier de 15 à 30 kW. Si votre habitation bénéficie d'une bonne isolation, vous n'aurez pas besoin d'une puissance importante, une puissance de 20 kW suffit.

La chaudière doit nécessairement être raccordée à un conduit de cheminée pour évacuer les fumées. Si vous n'en avez pas, il est possible d'installer un conduit avec la pose d'un tubage. Ce conduit devra être entretenu deux fois par an par une entreprise de fumisterie afin d'éviter tout risque d'incendie. La chaudière elle-même doit également être vérifiée par un chauffagiste une fois par an afin de garantir son efficacité et de prolonger sa durée de vie. Une chaudière biomasse a une longévité de 20 à 25 ans environ.

Pour limiter l'émission de polluants, comme les particules fines et les composés organiques volatils, il convient de choisir une chaudière biomasse performante. Pour cela, veillez d'abord à sélectionner un appareil de classe 5 et conforme à la norme NF EN 303.5, qui impose un seuil de rendement énergétique minimum et une faible émission de polluants. Les appareils de chauffage au bois disposent également d'un label qualité, la Flamme Verte : celle-ci vous garantit le respect d'une charte de qualité professionnelle.

Quels sont les avantages d'une chaudière biomasse ?

Une chaudière biomasse individuelle reste assez chère à l'achat, entre 3 000 et 25 000 euros selon les modèles. Notez tout de même qu'une chaudière à granulés est plus onéreuse qu'une chaudière à bûches. L'installation d'une chaudière biomasse nécessite aussi parfois des travaux de rénovation comme la création d'un conduit de cheminée ou de circuits hydrauliques, l'ajout d'un silo, le renforcement du sol, l'amélioration de l'isolation ou de la ventilation pour maintenir une bonne qualité de l'air dans l'habitation. Que l'on se rassure : ces investissements en valent la chandelle sur le long terme et vous permettront de faire de substantielles économies d'énergie. Le bois est en effet le combustible le moins cher sur le marché.

Il existe par ailleurs des aides pour faciliter l'installation de ce type de chaudières.

A quelles aides puis-je prétendre pour l'installation d'un chaudière biomasse ?

L'énergie biomasse étant une énergie renouvelable, vous pouvez bénéficier d'aides de l'État pour l'achat d'une chaudière biomasse. Il existe de nombreuses subventions qui peuvent être cumulables, comme le crédit d'impôt pour les chaudières à bois, la prime Énergie, les programmes de l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitation) ou encore l'écoprêt à taux zéro. D'autres aides incitatives peuvent également être proposées par votre région ou votre département, n'hésitez pas à vous renseigner auprès des autorités compétentes.

Pour pouvoir prétendre à ces aides, vous devez remplir certaines conditions :

L'installation de la chaudière doit être effectuée par un artisan titulaire du label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) ;

Le rendement énergétique doit être d'au moins 70 % ;

L'indice de performance environnemental (IPE) doit être égal ou inférieur à 2 ;

La concentration de monoxyde de carbone doit être égale ou inférieure au taux de 0,3 %.

Quels combustibles utiliser dans une chaudière biomasse ?

Il est possible d'utiliser différents types de combustibles dans une chaudière biomasse. Le taux d'humidité de ces combustibles est une donnée essentielle à prendre en compte : plus il est bas, plus la chaudière est efficace et le confort de chauffage optimal. Un taux d'humidité élevé provoque par ailleurs une quantité de cendres et une émission de polluants dans l'air plus importantes.

Vous pouvez y mettre du bois en bûche, conditionné en stères, comme dans une cheminée traditionnelle. C'est le combustible le plus couramment utilisé, mais il nécessite un espace de stockage conséquent. Vous devez disposer d'un endroit sec et bien aéré pour garder le bois. De plus, les bûches ayant un taux d'humidité important, le rendement est assez faible. Par ailleurs, les bûches ne sont pas compatibles avec les chaudières à chargement automatique.

Il est aussi possible d'utiliser des granulés de bois que l'on appelle aussi des pellets. Ce sont des copeaux de bois ou de sciure qui ont été séchés et compressés. Ils se présentent sous la forme de petits cylindres qui font entre 0,5 et 3 cm de long. S'ils sont un peu plus chers à l'achat, ils prennent moins de place que les autres combustibles et affichent un faible taux d'humidité, ce qui leur permet d'avoir un très haut rendement. Cela vous assure donc un meilleur confort de chauffage.

Vous pouvez également utiliser des plaquettes forestières ou industrielles, obtenues après le broyage de déchets de bois. Ces granulés de plus grande taille sont conditionnés en MAP (Mètre cube Apparent de Plaquettes) et sont idéaux pour les chaudières à chargement automatique.

Si elle nécessite quelques aménagements dans votre habitation, une chaudière biomasse est donc un bon moyen de chauffer votre logement sans faire flamber votre facture énergétique !

Haut de page