Image
homme-biomasse

Les avantages et les inconvénients de l’énergie biomasse

Renouvelable, l’énergie biomasse apparaît comme une solution dans la lutte contre le réchauffement climatique. Polyvalente, elle peut être employée aussi bien pour se chauffer que pour produire de l’électricité, du gaz ou du carburant pour les véhicules. D’où provient la biomasse ? Quels sont les avantages et les inconvénients de l’énergie biomasse ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette forme d’énergie.

Qu’est-ce que l’énergie biomasse ?

Le terme biomasse désigne toutes les matières organiques, qu’elles soient végétales ou animales. L’énergie biomasse est produite à partir de déchets végétaux, de bois, de champignons, d’algues… Cette masse organique peut être prélevée dans l’environnement (bois, déchets verts en provenance des jardins, compost…) ou être cultivée. On parlera alors d’agrocarburants ou d’agrocombustibles. Les déchets des industries qui utilisent ou génèrent des matières organiques (agroalimentaires, stations d’épuration, papetières…) peuvent également être recyclés pour produire de l’énergie biomasse.

Quelles sont les différentes utilisations de l’énergie biomasse ?

La biomasse est une énergie renouvelable exploitée sous différentes formes : 

Comment utilise-t-on la biomasse pour produire de l’énergie ?

L’énergie biomasse peut être extraite des matières organiques de différentes manières : soit par combustion directe, soit par transformation après combustion.

Dans les habitations, la chaudière à biomasse chauffe l’eau du système central par la combustion de bois, granulés de bois ou copeaux de bois.

Dans le cas des centrales électriques par exemple, c’est la combustion des déchets ou du bois qui produit de l’électricité. La combustion génère de la vapeur d’eau qui permet la mise en mouvement d’une turbine. Celle-ci est reliée à un alternateur qui, actionné par l’énergie fournie par la turbine, produit un courant électrique.

Le biogaz est quant à lui le résultat d’un processus de fermentation en l’absence d’oxygène. Lorsqu’elles se dégradent, les matières organiques libèrent un gaz contenant une forte proportion de méthane, de l’ordre de 50 % environ. Ce gaz capté constitue une source d’énergie pour se chauffer ou cuisiner. Ses propriétés sont identiques à celles du gaz en citerne.
Enfin, les biocarburants sont le fruit d’une transformation chimique. 

Quels sont les avantages de l’énergie biomasse ?

Comme nous l’avons vu, la biomasse peut être transformée en différentes sources d’énergie. Elle répond ainsi à de nombreux besoins, des entreprises comme des particuliers. Mais ses avantages ne s’arrêtent pas là.

Une source d’énergie renouvelable

L’énergie biomasse représente une solution intéressante, en remplacement des énergies fossiles, pétrole et charbon, dont les réserves diminuent. Utilisée depuis la préhistoire, cette matière première renouvelable est disponible aux 4 coins du globe. De plus, elle se régénère très rapidement : les forêts se reconstituent, les espèces vivantes émettent des déchets organiques en permanence… Cette énergie est donc inépuisable, à condition d’être employée de façon durable et raisonnable.

Une réduction globale des gaz à effet de serre

L’énergie biomasse apparaît comme la réponse aux enjeux climatiques. Le dioxyde de carbone (CO2) rejeté lors de la combustion est ensuite absorbé par les plantes et végétaux. C’est un cycle vertueux sans fin qui s’installe ! Chaque jour, de grandes quantités de détritus solides sont générées par les ménages et les entreprises. En réutilisant une partie des déchets biodégradables, cette énergie verte contribue également à la baisse de la pollution.

Des ressources peu coûteuses

Pour les entreprises comme pour les particuliers, le recours à l’énergie biomasse est une solution à la fois écologique et économique. Bois, fumier, déchets organiques, les matières premières utilisées pour produire l’énergie sont peu coûteuses.

Quels sont les inconvénients de l’énergie biomasse ?

Malgré ses nombreux avantages, cette énergie verte présente aussi quelques inconvénients.

Des risques de surexploitation

Face à cet engouement pour la biomasse, de nouvelles filières ont vu le jour au cours des dernières décennies. L’un des risques est que l’usage des terres arables pour produire de l’énergie biomasse se fasse au détriment d’autres types de cultures. L’écueil de la surexploitation est d’autant plus important que le rendement de cette énergie verte est assez faible. On pourrait donc assister à une déforestation majeure, qui serait tout aussi dommageable pour l’environnement et la biodiversité.

Des risques de pollution

Mal employée, l’énergie biomasse peut être une source de pollution. Les produits issus de la biomasse sont non-toxiques, sauf si la matière organique a elle-même été polluée par des métaux lourds, des radionucléides… Pour réduire les émissions polluantes, il est donc primordial que les matières premières utilisées, bois ou pellets, par exemple, soient de bonne qualité.

Des coûts annexes en augmentation

Les ressources employées pour produire de l’énergie biomasse sont peu onéreuses, mais il faut également tenir compte des coûts annexes liés à sa production et à son transport. Les dépenses pour acheminer le bois et les ressources sont dépendantes du prix du carburant.

En conclusion

Les avantages de l’énergie biomasse sont beaucoup plus importants que ses inconvénients, à condition qu’elle soit utilisée de façon raisonnable. En France, des mesures ont déjà été prises pour une exploitation responsable de la biomasse. Pour éviter l’épuisement des ressources et limiter le risque de pollution, des centrales de biomasse écoresponsables ont vu le jour. Elles fonctionnent à l’aide de matières premières variées (paille, canne à sucre, écorce de noix de coco…) et recyclent la majorité de la chaleur dégagée par la combustion pour alimenter les habitations. En construction comme en rénovation, la chaudière à biomasse est facile à mettre en œuvre et permet de bénéficier de primes énergétiques.

Haut de page