Image
Les avantages du chauffage d'appoint électrique

Comment bien choisir son chauffage d'appoint électrique ?

Lorsque la température descend subitement, au lieu de tourner le thermostat du chauffage central, pourquoi ne pas faire appel à la fée électricité ? Elle est la deuxième source d’énergie préférée des Français pour se chauffer ponctuellement, mais tous les systèmes ne se valent pas. Nous vous invitons à découvrir les technologies et critères qui vous permettront de bien choisir votre chauffage d’appoint électrique.

Pourquoi choisir un chauffage d’appoint électrique ?

L’électricité représente une source d’énergie facile d’accès. La totalité des ménages français est en mesure de simplement appuyer sur un interrupteur pour obtenir de la lumière et de brancher un appareil électrique pour le faire fonctionner. Cette disponibilité fait de l’électricité une candidate idéale pour alimenter un chauffage d’appoint. Le branchement d’un appareil chauffant n’implique pas de travaux. 

Le gaz, le fioul ou le pétrole, énergies qui alimentent aussi des chauffages d’appoint présentent des risques potentiels pour la santé de l’utilisateur. Tous se rangent dans le camp des combustibles. Si l’appareil dans lequel ils brûlent dispose d’un réglage défectueux, la combustion pourrait notamment produire du monoxyde de carbone. L’électricité de son côté ne présente pas de danger de ce type pour la santé. 

En recourant au chauffage d’appoint électrique, oubliés les stocks de bûches ou de pellets, ou l’achat de fioul ou d’une bouteille de gaz. Pour produire de la chaleur, l’électricité ne nécessite pas de prévoir de stock spécial et de réserver une partie de son habitat pour cela. Cela présente une autre conséquence de taille. Vous payez pour votre chauffage d’appoint l’énergie que vous consommez.

Plusieurs types de chauffages d’appoint électriques existent sur le marché. En faisant connaissance avec leur technologie, leurs usages, avantages et inconvénients vous pourrez opter pour celui fait pour vous.

Le chauffage soufflant, le chouchou des salles de bain

Le radiateur soufflant est le préféré de ceux qui aiment passer un moment confortable dans la salle de bain. Il fonctionne très simplement grâce à une résistance qui chauffe l’air. Pour diffuser la chaleur dans la pièce, un ventilateur se trouve derrière cette résistance. Ce type de chauffage d’appoint électrique a l’avantage de produire de la chaleur dès sa mise en route. On peut le faire fonctionner à partir du moment où on entre dans la salle de bain. Ainsi, la pièce se trouvera à bonne température dès que l’on est prêt à passer sous la douche et elle le restera une fois la toilette terminée.

Le chauffage soufflant peut être fixé au mur. Comme c’est un chauffage portatif, vous pouvez le transporter où vous le souhaitez. Vous l’installez avec vous dans un garage ou un grenier si vous devez vaquer à vos occupations dans ces zones de la maison généralement dépourvues de chauffage central. Son inconvénient réside surtout dans sa consommation élevée en électricité. Pour le choisir, on considère la taille de la pièce à chauffer. Plus elle est grande et plus sa puissance devra être importante. On le recommande surtout pour des utilisations courtes et des surfaces allant jusqu’à 25 mètres carrés.

Image
Le chauffage d'appoint électrique

Le convecteur, un chauffage naturel

Le nom de ce chauffage d’appoint électrique décrit en lui-même la technologie qu’il utilise. Il fonctionne grâce à la convection qui se présente comme un phénomène thermique naturel. L’air froid, lourd, a la particularité de se trouver dans la partie basse d’une pièce. L’air chaud en revanche, plus léger, a tendance à se trouver dans la partie haute. Le convecteur électrique laisse tout simplement entrer l’air froid du bas entre ses circuits. Grâce à une résistance chauffante, il le fait monter en température puis le laisse s’échapper par une grille qui se trouve en haut de l’appareil. Ce nouvel air chargé en calories s’élance tout d’abord vers le haut et au fur et à mesure il occupe plus de volume que l’air froid et pousse celui-ci vers le bas. Le cycle se poursuit et vous percevez un changement notable de température.

L’avantage du convecteur réside dans le fait qu’il produit rapidement de la chaleur. Possédant un thermostat, il permet de régler la température à atteindre. Mais il présente un inconvénient : la sensation de chaleur diffusée n’est pas forcément homogène et il assèche l’air. Vous pouvez donc avoir l’impression d’avoir froid aux pieds alors que le haut de votre corps bénéficie d’une chaleur confortable. Pour pallier ce déséquilibre, certains appareils possèdent un dispositif soufflant. Le convecteur a plus d’efficacité dans une pièce d’une surface restreinte abritée sous un plafond bas. Une minuterie équipe certains modèles pour une utilisation plus efficace, mais il demeure une solution de chauffage d’appoint énergivore.

Le radiateur à bain d’huile, un fonctionnement par inertie

Le radiateur à bain d’huile fait partie des chauffages d’appoint électriques classiques. Cet appareil facilement identifiable grâce à sa structure en lamelles verticales ou en tubes et sa structure extérieure en acier fonctionne grâce à un liquide spécialement choisi pour sa capacité à transporter des calories. Il s’agit en général d’une huile minérale. Des résistances transmettent de la chaleur à ce liquide. Chargé de calories celui-ci passe le plus clair de son existence à se déplacer dans les conduits de l’appareil. Ses petits voyages l’emmènent jusqu’aux parois du radiateur qui se réchauffent à leur tour et permettent aussi à l’habillage du chauffage de prendre quelques degrés supplémentaires. L’acier, pas égoïste transmet la chaleur reçue tout autour de lui et chauffe la pièce.

La structure en lamelles du radiateur joue un rôle primordial. Elle permet de multiplier la surface d’échange entre l’air et l’habillage en acier, donc de transmettre plus de calories à l’air et d’augmenter la température plus rapidement. Chauffage idéal dans la salle de séjour, la chambre ou un bureau.

Appelé aussi radiateur d’appoint à inertie, ce type d’appareil a l’avantage de continuer à chauffer le lieu où il se trouve même lorsqu’il ne fonctionne plus. Cela est dû aux propriétés physiques de l’acier qui emmagasine la chaleur et se refroidit lentement. Un thermostat fait partie des attributs de cet appareil. Certains modèles donnent aussi la possibilité d’opter pour une montée en température rapide ou lente de l’huile minérale en fonction de la sensation de confort attendue.

Le radiateur rayonnant, une étoile dans le salon

Au cœur de l’hiver, le soleil et ses rayons chauds vous manquent ? Faites entrer chez vous un chauffage d’appoint électrique qui fonctionne sur le même principe que notre étoile. Le radiateur rayonnant chauffe l’air de la pièce grâce à un système de résistances, comme dans d’autres dispositifs. La différence se situe au niveau de la restitution de l’air chaud. Au lieu de simplement le relâcher dans l’air, le radiateur rayonnant utilise un panneau qui orne sa surface pour produire un rayonnement électromagnétique à infrarouges. Ce sont ces ondes qui transportent les calories. Elles transmettent leur chaleur à l’air, mais aussi aux murs, aux objets, aux personnes. Elles réchauffent donc tout ce qu’elles peuvent atteindre. Leurs cibles transmettent à leur tour de la chaleur autour d’elles. Résultat, la sensation de confort thermique est plus douce et plus homogène. Ces appareils fonctionnent efficacement dans de petites pièces.

Le chauffage d’appoint électrique est un appareil pensé pour compléter un système de chauffage central. De ce fait toutes les technologies utilisées se veulent efficaces pour une pièce de la maison à la fois. Ce système de chauffage ne permet pas vraiment de faire des économies d’énergie et ne devrait pas être utilisé pendant une période prolongée. Vous risqueriez de faire chauffer la facture sans parvenir à réchauffer durablement votre logement…