Collectivités : passer du fioul au gaz

Tout le monde vote pour le gaz.

Si vous êtes à la tête d’une collectivité, c’est que vous avez le sens des responsabilités. Et du choix de la bonne source énergétique peut découler des économies non négligeables que ce soit pour des locaux administratifs, des établissements d’enseignement ou encore une maison de retraite. Changer pour le gaz c’est répondre au mieux à vos besoins et ceux de vos administrés.

Pourquoi le gaz plutôt que le fioul ?

En tant que collectivité, votre défi principal est de réduire votre budget énergétique sans empiéter sur ses performances au quotidien auprès de vos administrés.

En choisissant le gaz plutôt que le fioul, vous assurez à vôtre collectivité des économies sur les coûts associés à l’énergie en elle-même le matériel, son acquisition, son amortissement et son entretien.

Concrètement, changer pour le gaz c’est :

  • Une augmentation tarifaire beaucoup moins rapide que celle du fioul entre 2004 et 2013 ;
  • Une plus grande quantité de chaleur pour une plus faible quantité de gaz utilisée ;
  • Des chaudières gaz en moyenne moins chères que celle au fioul ;
  • Une combustion totale du gaz propane qui permet de prolonger la durée de vie du matériel ;
  • Une énergie plus respectueuse de l'environnement. 


En parallèle, à l’heure de la transition énergétique, vous avez l’obligation d’optimiser votre consommation d’énergie et d’œuvrer pour une croissance plus verte. En tant que collectivité, vous avez aussi la responsabilité d’offrir à vos administrés le meilleur cadre de vie possible et de montrer l’exemple en menant une démarche responsable et plus respectueuse de l’environnement.

Aujourd’hui, par rapport au fioul et à quantité d’énergie égale, le gaz propane en citerne répond à ces obligations1 :

  • - 20 % de CO2
  • - 40 % d'acidification de l'air
  • - 50 % de particules
  • - 20 % d'épuisement des ressources énergétiques

https://www.butagaz.fr/sites/default/files/2020-06/acv-comparative-fioul-propane-rapport-tierce-partie-sept2014.pdf

Haut de page

Une question ?
Vos Conseillers sont à votre disposition