Image
Granulés de bois

Quels sont les avantages et les inconvénients d'une chaudière à granulés ?

Qui dit granulés de bois dit mode de chauffage économique, performant et respectueux de l'environnement. Les chaudières à granulés, ou chaudières à pellets, sont très intéressantes pour chauffer votre habitation, surtout si votre maison n'est pas raccordée au réseau de gaz naturel. Malgré leurs avantages, elles cumulent quelques points négatifs, notamment en termes d'encombrement et de prix d'achat. Quels sont les atouts et les inconvénients des chaudières à granulés classiques ? Et qu'en est-il des chaudières à granulés sans électricité ?

Les avantages des chaudières à granulés de bois

Parfaite solution de remplacement du fioul pour les habitations qui ne sont pas reliées au réseau de gaz naturel, les chaudières à granulés présentent des avantages non négligeables.

Elles sont très performantes

Les chaudières à granulés ont un très bon rendement énergétique (pouvant dépasser 90 %), qu'elles tirent de la haute densité en matériau et du fort pouvoir calorifique des pellets. Elles sont d'autant plus efficaces si elles sont reliées à des dispositifs de régulation comme un programmateur ou un thermostat, qui permettent de contrôler précisément la consommation de bois. Les chaudières granulés à condensation sont parmi les modèles les plus performants.

Elles diminuent votre impact sur l'environnement

Les pellets sont plus respectueux de la planète que les combustibles traditionnels comme le fioul. Composés de copeaux ou de sciures de bois séchés et compressés, ils constituent une source d'énergie renouvelable. En règle générale, aucun arbre n'est abattu spécifiquement pour produire des granulés : les copeaux et sciures sont des rejets issus notamment de l'industrie du bois de construction.

Elles sont peu chères à l'utilisation

Le fonctionnement des chaudières à granulés repose sur l'utilisation d'une des énergies les moins chères du marché. Le prix au kWh des pellets est comparable à celui du gaz naturel et il n'y a pas d'abonnement à payer comme pour le gaz et l'électricité.

Chaudières à granulés, les inconvénients

Aussi performantes, économiques et écologiques soient-elles, les chaudières à granulés ont des inconvénients.

Elles prennent de la place

Les chaudières à granulés sont encombrantes. Les équipements à rechargement manuel intègrent un réservoir à pellets, qui les rend volumineux en soi. Et à proximité, il faut entreposer les sacs de granulés, souvent vendus par palettes ou demi-palettes. Combien de temps dure un sac de granulés et donc, combien de sacs convient-il de stocker ? La réponse à ces questions dépend de la taille de l'habitation, de son isolation, de la température extérieure et de celle souhaitée à l'intérieur. Un sac de 15 kilos peut durer d'un à plusieurs jours.

Quant aux chaudières dotées d'une alimentation automatisée, elles doivent être associées à un silo d'où sont amenés les pellets par une vis sans fin. Les silos des chaudières à granulés à acheminement automatique ont une contenance de plusieurs tonnes de pellets et les dimensions qui vont avec. Pour ces appareils, l'achat des granulés se fait en vrac.

Elles doivent être entretenues régulièrement

Les chaudières à granulés nécessitent un entretien annuel, à faire réaliser par un professionnel. De plus, deux ramonages des conduits d'évacuation des fumées doivent être effectués chaque année, dont un en période de chauffe. À cela s'ajoute une visite de contrôle, qui doit se dérouler tous les deux ans.

Le cas des chaudières à granulés sans électricité

Qu'en est-il des avantages et des inconvénients des chaudières à granulés sans électricité ?

Le grand atout de ces équipements, c'est qu'ils sont silencieux : ils ne comportent ni soufflerie, ni moteur, ni vis sans fin. Ils ne nécessitent pas d'être branchés sur une prise de courant et ne cessent donc pas de fonctionner en cas de panne d'électricité.

Par contre, ce type de chaudières à granulés a besoin d'un allumage manuel à l'aide d'un allume-feu. Dépourvu d'électronique, il ne donne pas la possibilité de contrôler automatiquement l'utilisation des pellets pour optimiser les économies d'énergie. Il ne comporte pas non plus de thermostat. Par ailleurs, il faut remplir régulièrement les chaudières à granulés sans électricité à la main (sauf pour certains modèles équipés d'un système de largage des pellets par gravitation).

Les chaudières à granulés sans électricité (qui, en pratique, sont plutôt des poêles à granulés) ne sont pas des appareils très courants. Ils peuvent s'avérer intéressants en complément d'un autre type de chauffage ou pour chauffer un local non alimenté en électricité comme un refuge. Cependant, ils ne sont pas idéaux en tant que système de chauffage principal dans une maison.

Autre inconvénient des chaudières à granulés : leur prix à l'achat

Revenons-en aux chaudières à granulés conventionnelles (avec électricité). Elles présentent un autre inconvénient : leur prix à l'achat, surtout pour les modèles haut de gamme. Pour vous équiper, le coût est estimé entre 10 000 et 25 000 € (ce prix couvrant l'achat de la chaudière et du silo de stockage des granulés, le cas échéant, ainsi que l'installation).

Néanmoins, un avantage supplémentaire des chaudières à granulés vient minimiser cet inconvénient. L'installation de ces équipements de chauffage entre dans le cadre des travaux d'amélioration énergétique et elle est éligible à plusieurs aides (sous conditions) :

le dispositif MaPrimeRénov, qui remplace le CITE (crédit d'impôt pour la transition énergétique), distribué par l'Anah aux foyers ayant des ressources modestes ;

l'éco-prêt à taux zéro pouvant atteindre 30 000 € remboursables sur une période maximale de 15 ans ;

la TVA réduite à 10 ou 5,5 % (au lieu de 20 %) ;

Grâce à ces coups de pouce financiers et avec les économies d'énergie qu'elles offrent, les chaudières à granulés constituent un investissement rentable sur le long terme. Allez-vous vous laisser tenter par la chaleur naturelle et cosy des pellets ? Votre compte en banque vous dira certainement merci, notre bonne vieille Terre aussi !